Ce samedi 23 septembre 2018, est devenue une journée émouvante à Montigny-les-Vesoul. Le Christ de la chapelle de l’Abbaye est revenu dans ses murs après une absence d’un peu plus d’un siècle.

En papier mâché, parfaitement conservé avec son visage apaisant malgré la symbolique, il a retrouvé les lieux qu’il dominait du haut du tabernacle où il était posé.

Son retour a été possible grâce à une chaîne des improbables qui réalise à la fin, un petit «  miracle » impossible à envisager avant ces deux dernières années. Il était la propriété d’un collectionneur vésulien qui l’avait hérité de son père. Celui-ci l’avait acquis lorsque la chapelle a été dépouillée de ses biens en 1906 après la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Un de ses amis lui rendit visite depuis de  longues années et a adhéré à notre association. Il a donc parlé de celle-ci et de son projet d’exposition des Trésors de Montigny. Le collectionneur fort intéressé, a rencontré les responsables de l’association, a prêté des objets et un tableau, lors de la première exposition. A la suite de celle-ci, il a fait découvrir le Christ, raconté son histoire et proposé de le donner à l’association. Entre-temps, il est décédé et a légué ses biens à l’Archevêchés de Besançon. Celui-ci a bien voulu « écouter »l’Association et a décidé de céder le Christ à la mairie, en demandant à l’association de veiller à ce qu’il reste dans la Chapelle.

En ce samedi soir, après une messe célébrée par l’abbé Belin, en présence des maires de Montigny et Vesoul, du représentant de l’archevêché en la personne de son économe, des membres de l’association et de nombreux montinois, le Christ a été porté en procession de l’église à la chapelle, dans la pénombre de la nuit tombante de l’automne.

Merci à tous ceux qui ont œuvré pour ce retour rare et historique qui fait honneur à  notre village.